Le mot de la Pasteure

19 mars 2020
 

Seigneur notre Dieu, tu as permis que nous puissions intercéder auprès de toi, et beaucoup d’êtres humains attendent que nous les confiions à toi.

Aujourd’hui nous te prions particulièrement pour que l’épidémie du coronavirus soit maîtrisée le plus rapidement possible, que tu rendes la santé aux personnes les plus touchées et la paix aux endroits où elle s’est propagée.

Accueille les personnes décédées de cette maladie, réconforte leurs familles. Aide et protège le personnel de santé qui la combat, et inspire et bénisse ceux qui travaillent pour la contrôler. Permets-nous de nous souvenir de nos grands anciens, qui tel Albert Schweitzer combattait déjà l’épidémie de dysenterie qui sévissait dans son hôpital à Lambaréné après bien des erreurs et des tâtonnements. Seigneur Jésus, frère de nos âmes et de nos corps, nous nous sentons impuissants, dans cette situation nouvelle qui nous fait peur et nous déroute, mais nous avons confiance en toi.

Donne-nous ta paix, ta force intérieure et suffisamment d’attention aux autres pour ne pas penser qu’à nous-même, conduit nous avec ton amour.

· Notre Père :

Notre Père qui est aux cieux,

Que ton nom soit sanctifié.

Que ton règne vienne.

Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation,

Mais délivre-nous du mal.

Car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, au siècle des siècles.

Amen

 

 

14 mars 2020
 

J'ai du mal à trouver les mots aujourd'hui pour nous encourager
les uns les autres.

J'ai du mal à trouver les mots car il y en a trop ou pas assez.
Trop de mots pour expliquer la situation, et pas assez de mots pour dire combien il est important pour nous aujourd'hui de nous aimer.

D'arrêter de courir après ce qui ne nous appartient pas, d'arrêter d'être fâchés, d'être en colère pour des histoires passées. Je n'ai pas les mots pour vous dire encore et encore : aimez-vous, aimez-vous, soyez là les uns pour les autres, dites vous des mots d'amour, des regards réconfortants, pardonnez-vous, supportez-vous les uns les autres et priez sans cesse. 
Ces mots sont dits et redits depuis la nuit des temps dans ce vieux livre qu'est la Bible, et pas que, les religions du monde entier crient l'importance de prendre soin les uns les autres et de nos natures. Ces mots n'ont jamais eu autant d'importance pour moi aujourd'hui, et pourtant il a fallu encore une fois que la nature, le monde, tout ce que l'on ne contrôle pas, nous rappelons que la vie vient quand elle veut et qu'elle s'en va alors que nous n'avons rien demandé.
Alors, que faisons nous? Que pouvons-nous faire ? Que pouvons-nous faire si ce n'est pas profiter d'être avec ceux que l'on aime ? 
Que pouvons-nous faire si ce n'est nous enfermer au creux de notre chambre et rentrer à l'intérieur de nous même pour enfin prendre ce temps que la société nous a arraché ?
Prenons soin de notre jardin intérieur, de notre jardin familial, de nos voisins, de nos amis, de nos prochains, de notre jardin tout court car la nature tout comme le coeur de l'homme n'a pas besoin d'argent, mais de temps, de temps et d'amour. Prions les uns pour les autres, car la prière agit dans l'invisible, au fond du coeur de chacun. 
Prions sans cesse, prions et ne cessons pas d'aimer. 
Aujourd'hui ce temps nous est donné. Accueillons-le.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
www.protestants-benfeld-boofzheim.fr